Le Bitcoin, la plus célèbre des crypto-monnaies, gagne en popularité. Toutefois, cette monnaie virtuelle est aussi très énergivore. Face à ce fait, Cryptocoffre, dont l’avis est très important dans le secteur, s’engage à mieux informer les internautes de façon hebdomadaires.

De nombreux chercheurs se sont déjà penchés sur la dépense électrique du Bitcoin qui ne cesse de croître. Cependant, les opinions divergent sur ce point. Certains pensent en effet qu’avec l’évolution technologique, cette consommation pourrait s’amenuiser. Dans cet article, Cryptocoffre émet son avis sur le sujet.

370 mégawatts de consommation en 2015

Force est de constater que le Bitcoin est devenu très gourmand en matière d’énergie. Effectivement, même si cette monnaie est complètement virtuelle, les coûts engendrés par son développement demeurent bien réels. La création d’une unité supplémentaire de cette crypto-monnaie requiert de plus en plus d’efforts et d’énergie. Certains scientifiques, comme le Professeur Burkhard Stiller de l’Université de Zurich, se sont d’ailleurs penchés sur le sujet et, d’après leurs explorations, la consommation en électricité de l’émission de Bitcoin en 2015 a atteint les 370 mégawatts (MW). Cela équivaut à ce qu’utilisent 620 000 de ménages suisses ou encore la centrale nucléaire de Mühleberg en 2015.

D’autres études affirment que l’électricité dépensée pour la création du Bitcoin durant cette année frôlerait les 500 MW.

Selon les analystes de Cryptocoffre, dont les avis sont très estimés dans la profession, cette consommation ira en augmentant avec le temps.

En effet, certaines recherches sur l’impact environnemental du Bitcoin ont été effectuées et les prévisions ne sont pas en faveur de la crypto-monnaie. D’ici 2020, le Bitcoin pourrait nécessiter autant d’électricité que le Danemark.

Créer des Bitcoins, une opération très énergivore

La cause de cette importante consommation énergétique se trouve du côté du « minage ». En effet, c’est de cette manière que les Bitcoins sont créés. L’opération consiste à effectuer des calculs très complexes pour authentifier et valider une chaîne de transactions. Pour ce faire, il est indispensable de disposer de puissants ordinateurs qui ont besoin à leur tour de beaucoup d’énergie. Mais, certains scientifiques restent optimistes et espèrent que les nouvelles technologies finiront par réduire la quantité d’électricité nécessaire au minage.

Si vous voulez de plus amples informations, visitez le site internet de Cryptocoffre, société dont l’avis est très respecté sur les crypto-monnaies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *